Comment bien choisir ses mules pour femmes ?

Souliers d’été par excellence, les mules sont des chaussures pratiques exprimant la liberté des orteils et des talons. Confortables, stylées et faciles à porter, elles s’imposent comme une forte tendance dès l’arrivée des journées estivales. Montées sur des talons ou non, elles assurent un look simple et chic. Elles s’intègrent parfaitement dans diverses combinaisons, une robe volante, un short taille haute, etc. En modèles au design épuré, les mules conviennent à celles qui sont en quête de chaussures passe-partout, tandis que les versions irisées apportent un côté retro à vos tenues. Pour bénéficier du confort exceptionnel qu’elles procurent à vos pieds, il convient de bien les choisir.

Choisir la forme de ses mules

Les mules regroupent un ensemble de chaussures sandales aux formes très variées. Il n’est pas toujours facile de faire la différence entre celles qui nous conviendraient le mieux et celles qui nous attirent. Et pourtant, il est nécessaire de pouvoir faire cette différence. Privilégiez des modèles capables de maintenir un minimum le pied en plusieurs points, afin d’éviter les œdèmes et les pieds gonflés en fin de journée. Encore plus, si vous avez des problèmes avec vos pieds, il vaut mieux prêter un maximum d’attention au choix de vos mules. Pour celles ayant des problèmes de circulation et les jambes qui gonflent par exemple, il est absolument préférable d’éviter les spartiates. Modèles très en vogue en cette période, leur structure en laçage remontant jusqu’à la jambe exerce une compression, ce qui ne favorise pas la bonne circulation du sang. Il est aussi important de prêter attention aux semelles. Pour une chaussure d’été, évitez les semelles trop fines afin de ne pas fragiliser vos talons.

Choisir ses mules pour gagner en hauteur

Pour les passionnées de hauteur, il existe des mules montées sur des talons pour votre confort. Attention, il faudra tenir compte de sa morphologie dans le choix des talons. Car à chaque morphologie, convient une forme spécifique de talons. Si les modèles montés sur des talons carrés sont parfaits pour les morphologies généreuses, les plus fines seront valorisées par les mules à talons fins. Les petites prioriseront plutôt des mules compensées, pour obtenir tant une silhouette élancée qu’un excellent niveau de confort. Il ne s’agit donc pas de se mettre sur des talons à fragiliser les pieds, mais plutôt de gagner de la hauteur dans la limite du raisonnable. Car plus le talon est haut, plus le report de charge est antérieur et peut provoquer des douleurs.

Évidemment, la bonne sandale est celle dans laquelle on se sentira bien. Pour bien choisir, tenez compte de la forme de vos pieds pour adapter vos mules à vos pieds, et non l’inverse. Si vous êtes en boutique, n’oubliez pas de les essayer à l’achat, et de faire quelques pas afin de voir si vos pieds s’y adaptent bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *